Babyboom
Bébé

Comment bien choisir les ‘premières chaussures’ d’un bébé qui commence à marcher ?

Bébé

Comment bien choisir les ‘premières chaussures’ d’un bébé qui commence à marcher ?

Mon bébé commence à marcher. De toute évidence, c’est quand nous sommes en rue ou au restaurant qu’il choisit d’exercer ses talents. Nous devons donc lui acheter une paire de chaussures de toute urgence. Comment faire le bon choix ? À quoi devons-nous être attentifs ?

Réponse de Frike Van Nevel, kinésithérapeute

Trouver les premières petites chaussures parfaites pour un très jeune enfant n’est pas chose aisée. En effet, il n’est pas en mesure de vous dire si elles sont confortables, d’autant plus qu’il n’a pas l’habitude d’avoir ses petits petons aussi ‘comprimés’. N’oubliez surtout pas que les chaussures n’ont pas pour but d’être ‘jolies’, mais elles doivent avant tout protéger les petits pieds et les petits orteils ET contribuer à la formation du pied. Porter de bonnes chaussures durant l’enfance est déterminant pour la santé future du pied. 

Mieux vaut opter pour un magasin qui emploie un personnel expérimenté, qui pourra vous donner de bons conseils. 

Optez de préférence pour une chaussure qui remplit les critères suivants :

  • Un contrefort rigide, à savoir la partie de la chaussure qui entoure le talon. Le contrefort soutient le talon et la cheville, de sorte que le pied se place et est maintenu dans la bonne position. Évitez donc de préférence les chaussures dont la partie arrière est trop souple, car elles n’offriront pas un bon soutien (ex. : All Stars)
  • Pas de semelles flasques, les chaussures qui se plient trop facilement ne sont pas résistantes et n’offrent pas un bon soutien.
  • Pas de semelles lisses, mais avec des stries antidérapantes. Les aventuriers débutants ne sont pas encore très stables sur leurs petites jambes et ont donc besoin d’un maximum de soutien. Attention néanmoins car toutes les semelles ne présentent pas la même tenue sur un sol humide, mieux vaut donc vous renseigner.
  • Les semelles doivent être souples aux endroits adéquats, au niveau de la base des orteils, là où le pied se plie au déroulement. La semelle ne doit par contre pas se plier au milieu du pied, au niveau de la voûte plantaire, mais pas non plus trop loin de celle-ci.
  • Les chaussures en cuir laissent le pied respirer et se rafraîchir. Vous éviterez ainsi les petits pieds qui transpirent et sentent mauvais ;-).
  • Optez plutôt pour une chaussure à lacets pour une meilleure adaptation en fonction de la largeur du pied. Pour plus de facilité, vous pouvez vous laisser tenter par un modèle à tirette latérale, mais sachez qu’elle risque de s’ouvrir assez rapidement et de ne plus soutenir suffisamment le pied.
  • Le ‘talon’ ne doit pas faire plus de 2 cm quand votre enfant grandit.
  • Optez pour un matériau qui ne soit pas trop rigide, pour que les petits pieds puissent se mouvoir sur l’avant.

 

Astuce pour choisir la bonne taille : lorsque les petits orteils touchent l’avant, vous devez pouvoir glisser un doigt entre le talon du pied et l’arrière de la chaussure. Contrôlez régulièrement si les chaussures sont toujours à la bonne taille. Vous pouvez également mesurer la taille en vous basant sur l’extérieur : un doigt d’aisance à l’avant et un à l’arrière du pied.

Enfin, pour une première paire, mieux vaut choisir une petite chaussure montante. Ce conseil est peut-être moins pratique l’été, mais sachez qu’une sandale n’est pas une chaussure, à moins d’opter pour un modèle fermé à l’arrière qui soutient quand même le talon.