Babyboom
Bébé

Alimentation du petit 1 à 3 ans : adoptez les bons réflexes !

Bébé

Alimentation du petit 1 à 3 ans : adoptez les bons réflexes !

Les premières années sont déterminantes pour votre tout petit qui grandit si vite. Il apprécie la compagnie des autres, joue, commence à marcher, à parler… Un bon développement passe aussi par son assiette. Surtout maintenant qu’il découvre tant de nouvelles saveurs !

Votre tout petit a soufflé sa première bougie et déjà, il a goûté aux joies de son premier gâteau d’anniversaire. S’il mange presque comme un grand, il a encore besoin d’une alimentation adaptée à son âge. 

La raison ? Son capital santé ! Une alimentation saine et équilibrée permet de réduire les risques de maladies. 

Trop de protéines, trop peu de fer

Bien souvent, l’alimentation des enfants de 1 à 3 ans contient trop de protéines et trop de graisses saturées, alors qu’elle ne contient pas suffisamment de fer et de fibres.

Le lait de vache ordinaire n’est pas adapté à l’enfant avant l’âge de 3 ans. Celui-ci est bien trop riche en protéines et trop peu riche en fer. 

L’idéal est donc de privilégier un lait de croissance liquide ou en poudre jusqu’à l’âge de 3 ans. 

Des repas réguliers et équilibrés

Bébé découvre de nouveaux goûts et devient désormais explorateur en herbe de la diversification alimentaire. De plus en plus, il a envie de partager vos repas. Un peu de patience et d’ici là, il faut s’assurer de lui garantir un équilibre alimentaire adapté.

Ses quatre repas quotidiens devraient lui garantir un apport suffisant pour respecter sa croissance et son développement :

  • Un bon petit déjeuner fait d’une tétée ou d’un biberon de lait de croissance avec ou sans céréales et d’une petite tartine à la confiture. Le jus de fruits n’est pas indispensable, mais si vous en donnez un, choisissez-le naturel et sans sucre ajouté. 
  • Un déjeuner avec environ 250 gr de légumes accompagnés de 2 cc d’huile végétale crue et d’une portion de 20 à 30 gr de viande rouge ou blanche ou de poisson. Oui, 30 gr de viande par jour suffisent jusqu’à ses 3 ans. Bébé peut également recevoir un œuf de temps à autre et appréciera un morceau de fromage. N’hésitez pas à agrémenter son déjeuner d’herbes aromatiques ou d’épices douces pour rendre son repas plus festif et varier les saveurs. Les idées de recettes équilibrées pour jeunes gourmands ne manquent pas

Pour le dessert, un laitage spécifique pour jeune enfant de moins de 3 ans, une compote ou un fruit font parfaitement l’affaire. 

  • Le goûter est idéalement composé d’un laitage pour enfant en bas âge, d’un fruit ou d’une compote, d’un produit céréalier comme des céréales infantiles, un biscuit ou du pain.
  • Enfin le soir, c’est le moment d’un dîner léger pour une bonne nuit de récupération après une journée bien chargée. Au menu : un potage ou des légumes en morceaux ou en purée avec quelques féculents, comme des céréales infantiles, des pommes de terre en purée, des pâtes ou de la semoule. Un petit dessert, un biberon de lait croissance seront les bienvenus pour aider votre bout ’chou à se détendre avant la nuit. 

Ainsi, les bons réflexes alimentaires s’adoptent dès le plus jeune âge et font la part belle aux laitages, aux fruits et aux légumes. Et bien entendu, la meilleure hydratation passe par l’eau. 

Caramba, Bébé est attiré par tout ce qui est sucré !

Une juste dose de sucre est nécessaire pour combler les besoins énergétiques de Bébé. Ça tombe bien, il est naturellement présent dans de nombreux aliments comme les féculents : pâtes, riz, pain, semoule, pommes de terre, il s’agit dans ce cas de sucres lents, ainsi que dans les fruits et certains légumes, il s’agit de sucres rapides. 

Votre petit gourmand peut manger de la compote, un produit laitier aux fruits sans sucre ajouté, de la confiture, du miel, recevoir un jus de fruits sans sucre ajouté, le tout en quantité raisonnable, sans qu’il ne soit nécessaire de s’alarmer. 

En revanche, les friandises ne font pas partie de son régime alimentaire. Comment lui faire passer l’envie d’y goûter ? En diversifiant et en équilibrant un maximum ses repas afin qu’il apprenne à apprécier les aliments qui lui sont proposés. 

Un régime adapté : possible en toutes circonstances ? 

« Tout cela est très bien », direz-vous ! Mais qu’en est-il des sorties dans la famille, chez les amis ou au restaurant durant lesquelles la tentation est grande pour Bébé de goûter à toutes les merveilles proposées ? Maintenez le cap ! Les bonnes habitudes alimentaires se gagnent dès le plus jeune âge et plus Bébé y sera habitué, moins il se laissera tenter. 

Cet article est écrit en partenariat avec Nestlé Baby&Me.

Matériel éducationnel destiné aux parents. Avis important : La meilleure façon de nourrir un bébé est de l’allaiter au sein car le lait maternel offre un régime idéalement équilibré, qu’il protège le bébé contre les maladies et a de nombreux autres bénéfices tant pour le bébé que pour la maman. Nous vous recommandons de demander conseil auprès de votre médecin, ou de votre consultation pour nourrissons, lorsque vous déciderez de la manière de nourrir votre bébé. Les mères devraient également recevoir des conseils sur la préparation et le maintien de la lactation. Si vous choisissez d’allaiter, il est important de manger sain et équilibré. Le lait infantile est destiné à remplacer le lait maternel lorsque les mères choisissent de ne pas allaiter ou si, pour une autre raison, elles ne peuvent le faire. La décision de ne pas allaiter ou d’introduire partiellement les biberons de lait infantile, diminuera la production de lait maternel. Si pour quelque raison, vous choisissez de ne pas allaiter, rappelez-vous qu’il vous sera difficile de revenir sur votre décision. L’utilisation de lait infantile a également des implications sociales et financières devant être prises en considération. Les biberons de laits infantiles doivent toujours être préparés, utilisés et conservés tel qu’indiqué sur l’emballage, afin d’éviter tout risque pour la santé de bébé. Avec les compliments de NESTLÉ.