Babyboom
Bébé

Voyager avec un bébé

Bébé

Voyager avec un bébé

Bien sûr qu’un bébé peut avoir son baptême de l’air. Il supporte très bien cela sauf peut-être au décollage et à l’atterrissage. Il risque d’avoir mal aux oreilles.

Destinations

Votre petit irait jusqu’au bout du monde avec vous. Mais ne lui infligez pas la haute montagne, il supporte mal les altitudes supérieures à 1600 mètres. Évitez les climats trop rudes et trop chauds. Moyennes altitudes, campagne ou côtes atlantique lui conviennent parfaitement.

Attention, soleil

Eau, air, soleil, vous voulez profiter de tous les plaisirs de la nature. Mais n’oubliez pas que le soleil est très dangereux pour les enfants. Abritez-le toujours sous un parasol. Méfiez-vous de la réverbération sur la neige ou sur l’eau.

Un seul mot d’ordre : protégez sa peau avec une bonne crème solaire qui présente un très haut degré de protection. Attention au coup de chaleur qui fait grimper la fièvre. Ne laissez jamais votre petit dans une voiture en plein soleil ou dans son landau, capote relevée. En cas de fortes chaleurs, donnez-lui beaucoup à boire.

Les grands voyages

Les documents

Dans l’agitation des grands départs, n’oubliez pas quelques petits papiers indispensables (carte d’identité, passeport, visa), sans quoi la réussite d’un voyage très attendu sera compromise. C’est valable aussi pour les bébés. Néanmoins, les enfants jusqu’à 16 ans peuvent figurer sur le passeport d’un des deux parents.

N’oubliez en aucun cas des papiers de mutuelle qui vous permettront d’être remboursé en cas de problème médical à l’étranger comme en Belgique. Ne parlons pas de malheur mais néanmoins, surtout avec des petits, prévoyez une formule d’assistance qui assure, en cas de problème, prise en charge et rapatriement si nécessaire.

 

En avion

Bien sûr qu’un bébé peut avoir son baptême de l’air. Il supporte très bien cela sauf peut-être au décollage et à l’atterrissage. Il risque d’avoir mal aux oreilles. Donnez-lui un biberon ou des bonbons à sucer : une fois n’est pas coutume ! Habillez-le assez chaudement car l’avion est climatisé.

 

En train

Grâce aux tarifs réduits proposés aux familles, le train redevient un moyen de transport pratique, sécurisant et confortable. L’idéal, pour un long trajet avec des enfants en bas âge, est le train couchettes.

Les réductions

La S.N.C.B. propose aux familles plusieurs types de réductions avantageuses dont :

La carte de Famille Nombreuse

Elle s’adresse aux familles ayant au moins 3 enfants âgés de moins de 25 ans :

  • Gratuité pour les enfants -12 ans
  • Réduction jusqu'à 50%* sur le prix du Billet Standard pour adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Si vous êtes membre de la Ligue des Familles, contactez-la pour l’obtenir. Sinon, retirez un formulaire de composition du ménage à la gare, faites-le ensuite valider par la commune et la Caisse des Allocations Familiales. Renvoyez-le ensuite à la gare. Le train est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans sauf sur les parcours internationaux où ils payent à partir de 4 ans.

En savoir plus : https://www.belgiantrain.be/fr/tickets-and-railcards/overview-discount/large-families

 

En voiture

Pour chaque départ important, il est préférable de prendre quelques précautions pour le confort et la sécurité des passagers. Lors d'un long voyage, une atmosphère agréable est très importante, tant pour le conducteur que pour les occupants.

Comment voyager ?

Jusqu'à 8 mois, il est préférable de mettre un bébé dans une nacelle. Votre enfant pourra alors voyager dans un siège d'auto. Il faut vraiment s'arrêter régulièrement, toutes les deux heures environ, pour éviter que le bébé ne se lasse et ne se mette à gémir. Assurez-vous que le siège est suffisamment haut pour donner à bébé un aperçu du monde extérieur. Veillez à ce que votre enfant soit bien reposé avant le départ, car la fatigue peut parfois causer des nausées.

Installez-le la tête légèrement inclinée en arrière. Occupez-le en attirant son attention sur le paysage. Conduisez souplement en faisant des haltes régulières et donnez-lui une petite collation avant d’embarquer. Laissez-le pour une fois grignoter dans l’auto mais bannissez les sucres rapides et les boissons gazeuses.

Pour anticiper les dégâts, votre médecin peut vous prescrire un anti vomitif en gouttes ou en sirop et l’homéopathie propose tout un éventail de granules en fonction du cas.

Les rideaux latéraux offrent une bonne protection et sont faciles à appliquer sur les vitres de la voiture. Mettez-lui des vêtements larges et légers. Ne conduisez pas avec les fenêtres ouvertes, car le courant d'air va directement chez votre enfant.

 

Ne laissez jamais un enfant seul dans une voiture à l’arrêt, même pour deux minutes et à fortiori quand il fait chaud.