Babyboom
Babyboom
Grossesse

Accouchement, absence : quel est le rôle du père aujourd'hui ?

6 min
Spécial Papa
Grossesse

Accouchement, absence : quel est le rôle du père aujourd'hui ?

6 min
Éveil, Santé
Au cours de ces dernières années, le rôle du père a changé, il est de plus en plus proche de la mère et de son bébé.

Ne sous-estimez pas son soutien et le rôle qu'il joue, laissez-le faire. Il peut vous aider à la maison, vous conseiller et changer son enfant comme la plus attentive des mamans !

Il y a quelques années encore, le rôle du papa se limitait à entretenir la famille, sans participer à la vie de tous les jours ou aux tâches domestiques, qui étaient réservées aux femmes. La relation qui s'établissait avec ses enfants était basée sur le rationnel et l'établissement des règles à suivre. L'affection était rare, les câlins n'étaient pas abondants et il n'y avait pas beaucoup de contact physique entre un père et ses enfants.

Les temps ont changé et tout a fortement évolué, aussi en ce qui concerne les relations entre papa et enfants. Les hommes passent actuellement trois fois plus de temps avec leurs enfants et se laissent " absorber " par l'enfant : ils leur prêtent une attention qui, jusqu'il y a peu, était inhabituelle.

Dès la grossesse, le futur papa se sent concerné. Il n’est pas rare qu’il accompagne la maman chez le médecin, surtout lorsqu’une échographie est prévue. On le voit prendre part aux séances de kiné prénatale et aux réunions d’information organisées par les maternités. A l’heure de l’accouchement, ils sont invités à être présents mais aussi actifs : masser la maman, l’encourager, puis couper le cordon et donner le premier bain du bébé. Elle est loin l’image du papa fumant et faisant les cent pas dans la salle d’attente pendant que la maman accouche.

Les trois premières années de la vie de l'enfant sont les plus importantes pour son développement psychophysique, c'est pour cela qu'il est nécessaire que le père participe à la vie quotidienne du petit. Ce qui est important, c'est que le papa n'ait pas peur de garder son enfant (par manque d'expérience ou par paresse) ou de s'effrayer parce que la vie sexuelle du couple n'est plus la même qu'avant, au cours des mois qui suivent l'accouchement.

Tandis que la maman est la première protectrice de l'enfant, le papa exerce une fonction différente mais qui est aussi importante: il peut transmettre une affection et un contact physique essentiel qui feront grandir le petit. La différence des rôles se ressent aussi dans les jeux que les parents font avec leurs enfants, ils sont d'habitude plus actifs et physiques avec le papa et plus tranquilles avec la maman.

L'avenir tend vers la répartition des tâches ménagères et une garde des enfants partagée, encore beaucoup plus accentuées qu'aujourd'hui. Les papas vont participer de plus en plus à la mission éducative des petits et seront plus présents dans leurs vies.

Les rôles et stéréotypes familiaux restent toutefois ancrés en chacun de nous. La maman tend à culpabiliser si elle n’est pas présente ou si elle prend du temps pour elle. Beaucoup ne laissent donc que peu d’opportunités à leur conjoint de les remplacer. S’il peut s’occuper de bébé et jouer avec lui, peu de femmes demandent au papa de s’occuper du linge du bébé, de la préparation des repas, de l’entretien de la maison (mais bien de celui du jardin), ... et de tout le surcroît de travail qu’occasionne la venue d’un enfant.

Le papa a donc auprès de son enfant la place que la mère veut bien lui donner ! Ne boudons pas notre plaisir lorsque papa prend la relève, il en est capable et heureux.

La jalousie du papa

Parfois, la naissance d’un bébé provoque une crise chez le papa. Le papa craint de ne plus retrouver l’intimité sexuelle et psychologique qu’il avait avec la mère et de ne pas savoir s’occuper d’elle. D’un autre côté, la mère concentre ses énergies sur le bébé, surtout durant les premiers mois. Pour dépasser cette phase, le papa doit réfléchir à ses propres sentiments et parler de sa jalousie avec sa femme afin de dépasser son sentiment d’éloignement. La mère peut adopter la stratégie de l’attention, qui consiste à donner la même importance au bébé et au mari. Ainsi, le papa n’a pas la sensation que l’arrivée du bébé signifie seulement une augmentation des responsabilités, mais il a aussi le droit de profiter du calme et tranquillité avec la famille.

L'absence du papa

Un bébé souffre-t-il si son papa est souvent absent ? En réalité, tout dépend de la nature de l’absence du papa. Si le papa est éloigné de son domicile, par la force des choses, par sa profession par exemple, son bébé n’en souffrira pas car cette astreinte fait partie du quotidien.

Si, par contre, le père n’est pas présent pour des motifs égoïstes, son enfant en souffrira car son comportement causera probablement une attitude et des sentiments très différents à son égard chez la mère.

Ce qui est réellement important pour le petit enfant est la place que sa maman accorde à son papa dans sa propre vie, en ce qui concerne ses sentiments et ses préoccupations.

Un bébé découvre donc plus son papa à travers le regard, les attitudes et les paroles que sa mère lui dédie que de par le contact physique qu’il a avec lui. L’enfant ressent, en effet, de manière très précoce comment et combien son papa compte aux yeux de sa mère. Ceci est vital pour un tout-petit car sa mère lui apparaît comme toute puissante de par ce qu’elle fait pour lui au quotidien.

C’est pour cette raison que toutes les mères peuvent devenir dangereuses pour leur enfant. Voilà aussi pourquoi le rôle du papa est essentiel. Ce dernier apparaît, en effet, à son enfant comme l’unique recours contre la toute-puissance maternelle.

On peut se demander ce que ressent un bébé lorsque son papa est absent. Eh bien, pas grand-chose de plus par rapport à la vie de tous les jours puisque les dispositions de la maman pour l’homme qu’elle aime ne sont pas modifiées par son absence. La présence du papa à travers la mère compte donc d’avantage, pour un petit, que la présence physique de son papa.

On peut alors légitimement se demander si l’enfant n’oublie pas l’intensité des sentiments de sa maman pour son papa, lorsque ce dernier s’absente de manière prolongée. Il n’en est rien car l’empreinte de cette affection ressentie par l’enfant subsiste en lui car il en a été imprégnée.

Cette empreinte se confortera grâce au comportement maternel. Une femme qui est très attachée au père de son enfant se comporte, en effet, bien différemment avec ce dernier que celle pour qui le père ne compte pas. Ce sentiment de sécurité, la maman peut le renforcer par des traces matérielles telles que des coups de téléphone, des lettres, des conversations où elle parle du père, ce qu’elle en dit à son bébé. Il est aussi important de dire à l’enfant que son papa reviendra bientôt et qu’il pense à eux.

La situation est malheureusement très différente pour les couples divorcés. L’enfant verra certes plus souvent son père mais ne bénéficiera pas de cette assurance face au pouvoir maternel au quotidien. L’idéal est alors que le nouveau compagnon de la mère puisse jouer ce rôle mais seulement à cet égard.

Connaître son papa, un droit

Chaque année, 8% des bébés ne sont pas reconnus par leur père. Ces enfants vont pouvoir sortir de l'ombre car le délai de recherche en paternité devrait être allongé.

Jusqu'à présent, la mère avait deux ans après la naissance pour engager une recherche en paternité. L'enfant, pour sa part, pouvait le faire durant les deux ans suivant sa majorité.

Outre la satisfaction de connaître son père, cette action devrait permettre d'obtenir une pension alimentaire ou de partager l'autorité parentale.

A découvrir sur notre shop !
Weleda
Huile de soin grossesse
13.55
Acheter
A découvrir sur notre shop !
Weleda
Huile de soin grossesse
13.55
Acheter
67%
Medela
Soutien-gorge de nuit Taille M Noir
23.95
Acheter
Naïf
Mom - Pregnancy Belly Balm
15.20
Acheter
Et encore plus de ...
Spécial Papa