Babyboom
Grossesse

Accouchement provoqué ou programmé : quelles différences ?

Grossesse

Accouchement provoqué ou programmé : quelles différences ?

Qu’est-ce que l’accouchement provoqué ?
C’est tout simplement déclencher de manière artificielle le travail.

Pourquoi provoque-t-on un accouchement ?

Principalement pour des raisons médicales liées à un problème de santé chez bébé (rupture prématurée de la poche des eaux, retard de croissance, dépassement du terme, diabète gestationnel) ou chez vous (hypertension, pré-éclampsie).

 

Comment ça se passe ?

Ici, plusieurs cas de figure possibles.

Col « favorable » : votre col s’est déjà transformé c’est-à-dire s’est raccourci ou présente une petite dilatation.

  • On pourra placer une perfusion d’oxytocine (ne vous embêtez pas à retenir ça) qui, au bout de quelques heures, déclenchera le travail par des contractions.
  • Autre méthode, le ballonnet. Une sonde souple avec à son extrémité un ballonnet qui, une fois placé dans le col de l’utérus, sera gonflé et fera pression sur le col. On vous prévient, ça peut être un peu douloureux.
  • Parfois, il suffit seulement de rompre la poche des eaux pour inciter bébé à pointer le bout de son nez.
  • Dernière possibilité, le décollement des membranes effectué par le médecin ou la sage-femme qui consiste à séparer la poche des eaux du bord du col de l’utérus. Cette technique peut s’avérer désagréable et douloureuse mais on tient bon car bébé est presque là !

Col « défavorable » : votre col n’est pas « mûr », il reste long et fermé.

Le médecin ou la sage-femme place dans le fond de votre vagin un tampon à base de prostaglandines qui progressivement agira sur le col pour le préparer et qu’il arrive à maturation. Il est temps alors de placer la perfusion.

 

Quels en sont les risques ?

Rassurez-vous, il n’y a pas plus de risques pour bébé que lors d’un accouchement « normal ». Une différence pour vous cependant, le travail peut être plus long, en particulier si le col est « défavorable », et les contractions plus douloureuses.

En cas d’échec du déclenchement, c’est-à-dire stagnation de la dilatation ou absence d’ouverture du col, il faut envisager une césarienne

Et alors, quelle est la différence avec l’accouchement programmé ?

La programmation consiste à avancer de quelques jours le déclenchement du travail, le plus souvent pour des raisons organisationnelles.

C’est un moyen de garantir la présence de l’équipe médicale qui vous a accompagné pendant votre grossesse. Elle peut être envisagée si vous habitez loin de la maternité, si le futur papa voyage beaucoup et qu’il désire assister à la naissance. C’est une décision dont il faut discuter avec votre médecin.

Quoi qu’il en soit, essayez d’aller jusqu’au bout de votre grossesse. Dame nature fait en général bien les choses : comme la pomme qui attend l’instant précis de sa maturité pour tomber, votre petit, si vous lui laissez le choix, ne fera son apparition qu’au moment où il sera fin prêt.