Babyboom
Babyboom
Bébé

Le contact précoce avec les arachides réduirait le risque d’allergie alimentaire

2 min
Santé bébé, Alimentation
Bébé

Le contact précoce avec les arachides réduirait le risque d’allergie alimentaire

2 min
Éveil, Santé
Selon une nouvelle étude, les bébés qui, très tôt dans leur vie, consomment des aliments auxquels beaucoup de gens sont allergiques, tels que des œufs ou des arachides, ont moins de risques de développer une allergie par la suite.

Pendant longtemps, l’American Academy of Pediatrics (AAP) conseillait aux femmes enceintes de ne pas manger d’arachides pendant leur grossesse et de ne pas y exposer directement leurs enfants. 

Une nouvelle étude a désormais démontré que l’introduction de ces aliments à un jeune âge contribue à prévenir les allergies alimentaires. Une étude a fait apparaître que le pourcentage d’enfants ayant développé une allergie aux fruits à coque était dix fois inférieur parmi ceux en ayant mangé dès leur plus jeune âge. 

Dans une deuxième étude très stricte, les jeunes enfants devaient soit manger des fruits à coque très tôt dans leur vie, soit les éviter complètement. Les enfants exposés très précocement avaient 80 %  moins de probabilités de développer une allergie à ces fruits que ceux qui n’en avaient jamais mangé. 

Une nouvelle étude confirme cette perspective.

Les fruits à coque, mais aussi les œufs et le poisson

Les auteurs de l’étude publiée dans The Journal of the American Medical Association (JAMA) ont examiné toutes les données disponibles sur le sujet et ont repris les résultats de 146 études dans leur dernière analyse. 

 

Ils ont trouvé des preuves ‘de certitude modérée’ indiquant que l’introduction d’arachides dès le plus jeune âge, entre 4 et 11 mois, entraîne une réduction du risque d’allergie aux fruits à coque. Ils sont arrivés à la même conclusion lorsque les œufs font leur apparition dans l’alimentation entre 4 et 6 mois, et pour le poisson, qui est un autre allergène très courant. 

 

Nouvelles directives 

 

Les nouvelles directives expliquent comment introduire en toute sécurité les arachides dans l’alimentation des jeunes enfants. Les enfants allergiques aux œufs ou qui souffrent d’un fort eczéma et ne réagissent pas aux traitements courent un risque accru d’être atteints d’une allergie aux arachides. En effet, leur système alimentaire a déjà développé une sensibilité à certains allergènes. Il est conseillé d’introduire les arachides dans l’alimentation de ces enfants aux alentours de 4 à 6 mois, lors du passage aux aliments solides. Pour plus de sécurité en cas de réaction importante aux noix, il est conseillé de faire avaler ces aliments au bébé chez un médecin. 

 

L’introduction des fruits à coque peut se faire progressivement à la maison, dès 6 mois, pour deux autres groupes de bébés : ceux qui ont développé un eczéma léger à modéré et ceux qui n’ont fait aucune réaction allergique. Attention : les cacahouètes entières ne conviennent naturellement pas aux enfants, en raison du risque d’étouffement. 

 

Les chercheurs espèrent désormais que l’introduction précoce d’arachides ne déclenchera jamais d’allergie extrême dans le groupe à risque. Le phénomène n’est à ce stade pas clair, mais il est très probable que les enfants développent une certaine forme de tolérance. Tout comme nous pouvons apprendre aux jeunes enfants que le feu est dangereux, nous pouvons aussi enseigner au système immunitaire que les protéines des fruits à coque ne sont pas nocives.

 

Source : Time.com

 

 

Cet article a été écrit en partenariat avec Mama Baas.

A découvrir sur notre shop !
Babyboom
Babyboom Colis cadeaux 11-17 mois - Néerlandais
0.00
Acheter
A découvrir sur notre shop !
Babyboom
Babyboom Colis cadeaux 11-17 mois - Néerlandais
0.00
Acheter
Yogolino
Nestle YOGOLINO Abricot Mangue
2.79
Acheter
84%
NAN
OPTIPRO 3
13.55
Acheter
Et encore plus de ...
Santé bébéAlimentation