Babyboom
Bébé

Naissance d’un second enfant : que commence l’aventure familiale !

3 min
Famille
Bébé

Naissance d’un second enfant : que commence l’aventure familiale !

3 min
Éveil, Santé
L’arrivée d’un second enfant est un événement important, tant pour les parents que pour leur premier rejeton. La famille doit trouver son nouveau rythme et adapter son organisation. Karen et Olivier nous font part de leur expérience.

On entend souvent affirmer que l’arrivée d’un second enfant est plus éprouvante pour les parents que la naissance du premier. Avec un deuxième bébé, une fratrie se crée et le trio papa-maman-bébé se transforme immanquablement en famille. 

Coup de pied dans l’organisation

Nuits écourtées, temps important consacré au tout-petit, repas à répétition, aîné qui ne cesse de réclamer plus d’attention… L’arrivée d’un second enfant implique une réorganisation du quotidien. 

L’équilibre familial se modifie et les jeunes parents doivent apprendre à partager leur temps différemment. Un nouvel agencement des journées est nécessaire quitte à faire, de temps à autre, appel à l’équipe et demander de l’aide aux grands-parents, par exemple.

À chacun son rythme

Comme un enfant n’est pas l’autre, il est quasi impossible d’élever ses 2 enfants de la même manière. Il faut composer avec les spécificités et les particularités de chacun. Les parents doivent alors faire un gros effort d’adaptation et se réinventer. 

Moments de sieste qui ne coïncident pas, repas de l’aîné ou du petit en différé, sorties et promenades qui nécessite une check liste pour ne rien oublier ni pour l’un ni pour l’autre… On a la tête bien prise par cette nouvelle organisation et parfois, on doute d’être de bons parents. 

Une situation à laquelle Karen et Olivier, jeunes parents de Ida et de Uta, ont appris à faire face. « Au début, on avait peur de ne pas offrir autant d’attention à Uta qu’on en a consacrée à Ida après sa naissance. Mais on essaie de faire le plus possible pour équilibrer le temps passé avec chacune d’elles. Ça demande parfois un peu de réflexion » explique Olivier. Et à Karen d’ajouter : « Heureusement, l’amour que l’on porte à nos enfants n’est pas rationné et en devenant parent d’un second enfant, on éprouve une dose supplémentaire d’amour qui permet d’avoir confiance dans la suite ».

Karen et Olivier nous raconte donc comment ils se sont préparés à l'arrivée de leur deuxième enfant.

Trouver des trucs pour impliquer le premier

Bien entendu, votre aîné aura plus que jamais besoin d’attention et il fera tout pour que vous vous intéressiez à lui. 

L’idéal est alors de rendre son rôle de grand frère ou de grande sœur intéressant en l’impliquant :

  • Proposez-lui de donner le biberon ou lisez-lui un livre pendant l’allaitement.
  • Demandez-lui son avis régulièrement.
  • Laissez-le choisir le bavoir ou les vêtements de votre petit second.
  • Invitez-le à participer au bain.
  • Demandez-lui un coup de main pour ramasser doudou ou la tétine…

Ne lui faites pas pour autant réaliser des tâches trop difficiles ou n’exigez pas qu’il soit un modèle de comportement pour son petit frère ou sa petite sœur. Il ne faut pas que votre aîné puisse imaginer que ce nouvel enfant vienne lui compliquer la vie. De la même manière, ne lui demandez pas trop vite de prêter ses affaires. 

Garder du temps pour son couple

Et votre couple dans tout ça ? « Avant d’avoir un premier enfant, on a tout le temps pour soi. On peut partir en vacances ou s’organiser une sortie quand on en a envie. Et puis, une fois le premier enfant arrivé, on l’emmène partout avec nous. Avec un second, c’est différent » souligne Olivier.

Si le couple a déjà dû se réinventer avec la naissance de leur premier enfant, il prend un tournant encore différent avec l’arrivée du second. Le rôle de papa et maman prend l’ascendant sur la vie de couple. On a nettement moins de liberté et de temps pour soi.

La première crise de couple coïncide d’ailleurs souvent avec l’arrivée du petit second qui peut provoquer des désaccords et des tensions. 

« Même si on a parfois des discussions animées en raison de points de vue différents, on essaie de trouver des compromis et d’aller se coucher sans se faire la tête » illustre Olivier.

C’est pourquoi il faut essayer de préserver des moments à deux. En faisant garder ses enfants de temps en temps, par exemple. Voire, en organisant un week-end en amoureux afin de profiter de sa moitié et de revenir plus détendu, au bénéfice de toute la petite famille. Karen et Olivier ont, quant à eux, choisi de prendre régulièrement un bain ensemble pour se détendre et passer du temps rien qu’à deux. 

Et à Karen de conclure : « La perfection n’existe pas. Le principal est que chaque membre de la famille puisse être heureux ».

Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson.

Cet article a été écrit en partenariat avec Nestlé Baby&Me

A découvrir sur notre shop !
Nestle
BABY CEREALS Good Night
2.58
Acheter
A découvrir sur notre shop !
Nestle
BABY CEREALS Good Night
2.58
Acheter
Nestle
BISCUIT Nature
2.16
Acheter
84%
Nestle
BISCUIT Pépites Chocolat
2.16
Acheter
Et encore plus de ...
Famille