Babyboom
Bébé

Passage à l’alimentation solide : le dilemme des purées ou des aliments en morceaux

5 min
Bébé

Passage à l’alimentation solide : le dilemme des purées ou des aliments en morceaux

5 min
Éveil, Santé
Lorsque nous pensons à l’introduction de l’alimentation solide, nombre d’entre nous ont à l’esprit cette image de l’adulte qui tend une petite cuillère de purée à un enfant. Une bouchée pour maman, une bouchée pour papa, vroum l’avion arriiiiiive… C’est tout à fait logique car c’est une image que nous tenons de nos (grands-)parents, qui ont vraisemblablement entamé l’alimentation solide ainsi. C’est souvent aussi une image que l’on voit dans les publicités et sur les réseaux sociaux.

Toutefois, proposer des purées n’est que l’une des méthodes d’introduction de l’alimentation solide. Les aliments en morceaux en sont une autre et elle gagne en popularité, parfois par opposition à la ‘méthode conventionnelle de la purée’. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la ‘diversification menée par l’enfant’ et, notamment, de la méthode Rapley et de la méthode Kleintjes ? Impossible de passer à côté sur de nombreux réseaux sociaux. 

Il est important de garder à l’esprit que la différence entre les deux méthodes est assez grande, mais que cette différence ne se marque que durant la phase de transition ou de démarrage. Aux alentours d’un an, tous les enfants mangent en fin de compte les mêmes choses, au niveau de la consistance, quelle que soit la méthode d’introduction choisie. Ne vous mettez pas trop la pression concernant le choix de la méthode et optez pour celle qui vous convient le mieux et qui convient le mieux à votre famille.

Alimentation à la cuillère

Si vous choisissez l’alimentation à la cuillère, vous allez proposer à votre enfant des fruits et légumes préalablement réduits en purée. Vous commencerez par des purées très fines ou par des aliments écrasés à la fourchette et, au fur et à mesure de la croissance de votre enfant, vous passerez à des purées moins fines agrémentées de morceaux toujours plus gros. En fin de compte, votre enfant finira par manger la même chose que vous, vers l’âge d’un an généralement.

Pourquoi réduire les aliments en purée ?

Les arguments qui plaident en faveur des aliments écrasés tiennent surtout au fait qu’il s’agit d’une méthode facile et connue, aussi bien pour l’enfant que pour les parents. En tant que parent, vous pouvez contrôler la quantité de nourriture effectivement avalée. Nourrir un bébé avec des purées est généralement très rapide. Lorsque vous le nourrissez à la cuillère, votre enfant risque donc aussi de trop manger, étant donné que c’est vous qui décidez de la quantité et, surtout dans le cas des tout petits enfants, il est difficile de voir s’ils sont rassasiés.

L’alimentation à la cuillère est également privilégiée parce qu’avec les aliments réduits en purée, le risque que votre enfant s’étrangle avec un morceau est relativement limité. Ce n’est toutefois pas entièrement vrai. La différence au niveau de la probabilité de s’étrangler selon que l’enfant est nourri avec des purées ou des morceaux réside essentiellement dans l’âge auquel ce risque survient, et non dans sa fréquence.

Les aliments en morceaux

Dans le Baby-led weaning ou ‘diversification alimentaire menée par l’enfant’ (DME) en français, comme vous l’aurez deviné, c’est l’enfant qui est largement aux commandes. Il s’agit d’une différence fondamentale par rapport à la méthode de l’alimentation à la cuillère. La DME repose sur le développement et l’autonomie du bébé, à qui vous apprenez à manger des morceaux en toute indépendance. Plutôt que de réduire systématiquement les aliments en purée, vous lui laissez l’opportunité de décider par lui-même en jouant (l’introduction des aliments est donc menée par l’enfant) ce qu’il veut manger et en quelle quantité. Il apprend ainsi naturellement aussi à distinguer les saveurs et les textures. 

La méthode DME repose sur deux piliers :

We are family!

Dans la DME, il est essentiel que votre enfant prenne ses repas en même temps que vous. Cela va structurer votre journée, vous allez vous retrouver ensemble, en famille, à table et votre enfant partagera d’ailleurs dans la mesure du possible les mêmes aliments que vous, à quelques exceptions près.

Des morceaux prêts à être avalés

Naturellement, le fait qu’il partage vos repas n’implique pas que votre bébé puisse avaler tous les aliments sous la même forme que vous. Ainsi, il est encore incapable de tenir dans la main une banane entière. Vous devez donc lui proposer les aliments en petits quantités adaptées pour lui : des fines tranches, des triangles ou des morceaux, par exemple.

Avantages et inconvénients : petit résumé

Rien de tel qu’une petite liste des pours et des contres lorsque nous devons prendre une décision difficile.

Avantages

MorceauxPurées
Autonomie de l’enfant, qui participe plus activementContrôle pour les parents
Même repas que les parents – inutile de préparer des repas spécifiquement pour bébéFacile pour les parents et les personnes qui s’occupent de bébé (méthode connue)
L’enfant découvre les saveurs pures et les différentes texturesRelativement propre
Meilleur contrôle de l’appétit et de la satiétéSouvent plus rapide (ce qui est rassurant pour certains parents)
Introduction progressive et sevrage progressif par rapport à l’alimentation lactée 

 

Inconvénients

MorceauxPurées
Perte de contrôle pour les parentsDifficile de reconnaître la satiété, risque que l’enfant mange trop
Méthode (encore) peu connue des parents et des personnes qui s’occupent de l’enfantL’enfant a moins de contrôle et est plus passif
Jeu de massacreToujours la même texture, les saveurs se mélangent
Haut-le-cœur fréquents dans un premier temps, qui peuvent être inquiétants (mais ne sont pas dangereux)Nécessité de toujours préparer des repas à part, la nourriture de bébé ne ressemble pas à celle des parents 

 

Zone grise

Vous estimez que les deux méthodes présentent des avantages ou vous voulez donner des aliments en morceaux à votre enfant à la maison mais la crèche ne peut vous seconder ? Tout n’est pas nécessairement tout noir ou tout blanc ! Vous pouvez parfaitement combiner les deux méthodes. L’une n’exclut pas automatiquement l’autre !

Vous avez peut-être lu ou entendu qu’il est dangereux de proposer des aliments en morceaux à un bébé normalement nourri avec des purées. Rien n’est moins vrai. Il est par contre important que vous utilisiez les deux méthodes séparément. Une panade est réduite en purée ou écrasée à la fourchette et c’est vous qui la donnerez à l’enfant jusqu’à ce qu’il puisse manger lui-même à la cuillère. Quant aux morceaux, votre bébé les saisira lui-même et les mangera à son propre rythme. Ne mélangez donc pas des petits morceaux dans une purée fine que vous allez ensuite lui proposer à la cuillère. Ne fourrez pas non plus des morceaux dans la bouche de votre enfant. Vous pouvez donc combiner les deux méthodes, dans la mesure où vous comprenez le fonctionnement de chacune et savez les adapter. En procédant de la sorte, vous n’allez pas appliquer officiellement la méthode DME, mais la méthode who cares, right? Et si cela vous convient, parfait !

 

Cet article a été écrit en partenariat avec Mamabass.

A découvrir sur notre shop !
Bambino Mio
Culotte d'apprentissage cosmos 2-3 ans
9.99
Acheter
A découvrir sur notre shop !
Bambino Mio
Culotte d'apprentissage cosmos 2-3 ans
9.99
Acheter
Bambino Mio
Désinfectant pour couches lavables Mio Fresh
8.99
Acheter
Ginzero
Gin sans alcool 12 Botanics
10.39
Acheter