Babyboom
Bébé

Peut-on trop gâter un bébé ?

4 min
Bébé

Peut-on trop gâter un bébé ?

4 min
Éveil, Santé
Lorsqu’il vient au monde, bébé a déjà vécu neuf mois confortablement bien au chaud et à l’abri, dans le ventre de sa maman. Il avait toujours à manger, il était protégé contre les stimuli et le son des battements du cœur de sa maman lui procurait un sentiment de réconfort. Et tout à coup, ce petit être vulnérable se retrouve dans le vaste monde.

Avant/maintenant

Au 19e siècle, la conviction selon laquelle on gâtait un bébé et on le rendait dépendant en le portant trop souvent à bras était largement répandue. Dans les années 1970, les hippies ont lancé la mode de l’écharpe de portage et de nouvelles idées ont lentement fait leur chemin concernant la manière de gérer les bébés. 

Depuis, de nombreuses études ont été menées sur le sujet et toutes vont dans le même sens : les bébés ont besoin du contact avec la peau. Le bébé ressent le besoin d’être tout proche de sa maman. Il reconnaît son rythme cardiaque, sa voix, son odeur et se sent bien au chaud. Maman est synonyme de pitance et le bébé a besoin de manger pour survivre. Mais, outre cela, il se sent aussi en sécurité et à l’abri. 

Lorsqu’il est près de sa maman ou de son papa, un bébé peut facilement faire comprendre ce qu’il veut. Ses parents interprètent plus rapidement et plus facilement les signaux qu’il émet. Les mamans ressentent aussi souvent le besoin d’être proches de leur bébé et les deux apprennent ainsi à se connaître rapidement. Cela favorise le processus d’attachement et, à proximité de son papa ou de sa maman, l’enfant pleure moins.

Pourquoi un bébé pleure-t-il ?

Un bébé qui pleure veut faire passer un message. C’est sa seule manière de communiquer et de faire savoir à ses parents qu’il a un problème. Écoutez votre enfant quand il pleure. Est-ce qu’il se calme quand vous le prenez tout contre vous ? Cela signifie tout simplement qu’il avait besoin de sentir votre peau. Ce n’est pas un caprice, mais un besoin primaire.

De toute évidence, votre bébé peut aussi pleurer parce qu’il est se sent mal à l’aise ou a faim… Après la naissance, le bébé et ses parents doivent apprendre à se connaître. Si vous ne savez pas clairement ce que votre enfant veut, n’hésitez pas à le prendre contre vous ou à le mettre au sein.

Bien des parents se demandent s’ils ne feraient pas mieux de laisser pleurer leur enfant. La réponse est non. Une nuance s’impose toutefois : les bébés peuvent pleurer, ils doivent naturellement avoir la possibilité d’exprimer leurs émotions, mais uniquement quand ils sont tout proches de leur maman ou de leur papa. La génération qui nous a précédés a tendance à dire que, de temps en temps, il est bon de laisser pleurer les enfants pour éviter de trop les gâter et parce que cela développe leurs poumons. C’est cependant aller à l’encontre de notre instinct et cela suscite le doute chez nous.

Des études ont démontré que les enfants ne font pas de caprices avant l’âge de six mois. En d’autres termes, jusqu’à cet âge, ils sont incapables d’établir des liens (maman me prend quand je pleure). 

Si nous regardons nos congénères, tels que les singes, nous constatons qu’ils adoptent ce type de comportement de manière purement instinctive. 

Et si cela ne coule pas de source ?

Facile à dire, mais que devient notre ménage et que faire si ce comportement n’est pas inné ? 

Pour ce qui est du ménage, nous ne pouvons que vous conseiller de vous faire aider par une aide familiale. Vous pouvez bénéficier de leur soutien les premières semaines qui suivent la naissance. Elles vous transmettront leurs connaissances concernant les bébés et tout ce qui touche à la naissance et s’occuperont du ménage pendant que vous chouchouterez tranquillement votre nouveau-né. Elles s’occuperont également des autres enfants de votre famille.

Certaines mamans ressentent parfois un sentiment de culpabilité qui nait de la contradiction entre ce qu’elles savent être bon pour leur enfant (beaucoup de contact corporel) et leurs propres sentiments. Il peut être utile de faire déjà appel à une sage-femme pendant la grossesse, pour être mieux préparée à ce qui vous attend. Si l’excès de contact avec votre bébé vous angoisse, sachez qu’il peut y avoir une cause sous-jacente. Il est important d’en parler à votre sage-femme. Le fait d’en parler peut résoudre bien des problèmes et, avec la sage-femme, vous pourrez déterminer si une aide professionnelle est nécessaire. Demander l’aide de votre partenaire, de vos amis proches et de votre famille peut vous être utile en cette période difficile.

Pour les mamans qui veulent en savoir plus, nous recommandons la lecture du livre ‘Mijn baby lacht nu ik nog’, de Lieve Van Weddingen, consacré à cette problématique.

Enfin, nous vous proposons quelques conseils pratiques pour tenir votre enfant contre vous. Votre sage-femme pourra vous aider à les appliquer :

  • procurez-vous une écharpe de portage ergonomique ou un porte-bébé, pour porter votre bébé
  • optez pour un cosleeper ou ayez recours au bedsharing, pour dormir à proximité de votre enfant. Attention, le bedsharing ne peut être pratiqué que dans le respect de certaines conditions et nécessite des explications adéquates !

Cet article a été écrit en partenariat avec Mamabass.

A découvrir sur notre shop !
78%
Good Gout
Mini-galette de riz à la myrtille
1.77
Acheter
A découvrir sur notre shop !
78%
Good Gout
Mini-galette de riz à la myrtille
1.77
Acheter
Babyboom
Colis cadeaux Babyboom +24 mois - Français
0.00
Acheter
Bepanthol
Onguent bébé
11.16
Acheter