Babyboom
Bébé

Vous allaitez, certains nutriments sont primordiaux

"foo"

Vous allaitez, certains nutriments sont primordiaux

Soyez attentive à couvrir vos besoins en calcium, c’est important pour la croissance de votre enfant car il participe au développement de ses os, de ses dents et de ses ongles, mais également pour vous. Si vous manquez de calcium, votre corps ira en chercher à la source pour bébé : dans vos os !

Vous allaitez, des nutriments sont importants pour votre bébé et pour vous. Puisez-les dans votre alimentation.

 

Le calcium

Soyez attentive à couvrir vos besoins en calcium, c’est important pour la croissance de votre enfant car il participe au développement de ses os, de ses dents et de ses ongles, mais également pour vous.

Si vous manquez de calcium, votre corps ira en chercher à la source pour bébé : dans vos os !

Pensez aux produits laitiers tels que les yaourts, fromage blanc,… mais également à certains fromages ayant une grande teneur en calcium, comme le Cantal, le Parmesan, le Comté, l’Emmental.

Vous trouverez également à plus faible quantité du calcium dans le persil, les amandes, le fenouil, les noix, les olives, ainsi que des eaux minérales qui en sont riches (plus de 150 mg de calcium par litre, sur l’étiquette).

 

Le magnésium

Côté bébé, ce minéral participe activement à la croissance, notamment des os et des muscles. Il est aussi très important à la transmission de l’influx nerveux et à la contraction musculaire.

Côté maman, si vous souffrez régulièrement de crampes musculaires, privilégiez dans votre alimentation : la banane, les fruits secs tels que les figues et les abricots. Certains légumes peuvent également combler vos carences en magnésium : les haricots blancs, les lentilles, les épinards, le soja, n’oubliez pas non plus les produits laitiers et les eaux minérales riches en magnésium (plus de 50 mg/litre).

 

Le fer

C’est le constituant principal de l’hémoglobine et de la myoglobine, qui transporte l’oxygène dans les globules rouges et dans les cellules musculaires.

Vos besoins en fer ont augmentés considérablement pendant votre grossesse car votre bébé en absorbait une grande quantité chaque jour. Votre accouchement ainsi que les pertes de sang qu’il a provoqué a également contribué à épuiser votre réserve de fer.

Les besoins de votre enfant sont en partie couverts par votre lait.

Les meilleures sources alimentaires de fer pour vous, sont, en ce qui concerne la viande : le boudin noir, le foie d’agneau, de veau, ou de bœuf, et enfin la viande de bœuf ou d’agneau en général.

Certains poissons peuvent également contenir du fer mais à plus faible dose que la viande : le thon, la sardine, la raie, le saumon.

Vous trouverez également du fer dans certains fruits et légumes, en voici quelques uns : pruneaux secs, noisettes, groseilles, framboises, noix, lentilles, persil, fenouil, épinard, poids cassés, laitue,

Le fer contenu dans les viandes et poissons est mieux absorbé dans l’organisme, pensez par contre à augmenter votre consommation de fruits et légumes contenant beaucoup de vitamine C (agrumes, fraises, cassis, kiwi, brocolis, chou rouge, chou vert,…), la vitamine C favorise l’absorption du fer dans votre organisme.

Attention, ne prenez pas de complément en fer sans avis médical.

 

L’iode

Participe à la formation des hormones secrétées par la glande thyroïde. Ces hormones interviennent dans le processus de croissance et de développement de la plupart de nos organes, et plus particulièrement du cerveau.

 

Pensez poissons en général, et aux moules en particulier qui contiennent beaucoup d’iode, mais n’oubliez pas les produits laitiers (lait, fromages et particulièrement les Roquefort), les œufs et utilisez du sel iodé quand vous cuisinez pour vous.

 

La vitamine C

Elle est particulièrement reconnue pour son action dynamisante, mais elle aide également à combattre les infections, et favorise la cicatrisation.

Vous trouverez une grande source de vitamine C dans le cassis, le persil, le brocoli, le poivron, le kiwi, les agrumes…

Mais attention, la vitamine C est très fragile, et peut être détruite en partie par l’exposition à la lumière ou part la cuisson, privilégiez des fruits et légumes très frais ainsi qu’une cuisson vapeur ou dans très peu d’eau.

 

La vitamine D

Elle est essentielle à la croissance osseuse et dentaire de votre enfant. La vitamine D joue un rôle primordial dans l’ossification de nos os. Sa fonction principale est d’augmenter l’absorption du calcium dans les cellules osseuses.

Nous avons 2 sources principales de vitamine D bien distinctes : la fabrication à travers la peau grâce au soleil, ainsi que les aliments.

Profitez du moindre rayon de soleil pour vous promener avec bébé, ou prévoyez au menu des aliments riches en vitamine D comme des poissons gras (sardines, saumon, thon, etc.), des laitages enrichis en vitamine D, un peu de beurre ou de margarine.

 

La vitamine B9 ou acide folique

Elle nous offre un bon sommeil, nous assure une excellente mémoire et nous évite la fatigue; elle permet au sang de remplir ses fonctions, et en particulier celle d’oxygéner nos organes.

Compte tenu de vos besoins et de ceux de bébé, votre alimentation nécessite encore un apport quotidien élevé en cette vitamine utile à la croissance.

Vous la trouverez principalement dans la plupart des légumes verts (laitue et salades, épinards, choux, cresson, haricots verts, …), les germes de blé, le melon, les fruits secs, les carottes, les poivrons, les œufs, le pain…