Babyboom
Grossesse

Au programme : des troubles digestifs

Grossesse

Au programme : des troubles digestifs

Très variables, les nausées surviennent souvent le matin à jeun et disparaissent après le petit déjeuner. Parfois au contraire, elles persistent tout au long de la journée. Parfois au contraire, elles persistent tout au long de la journée. Ces malaises sont souvent associés à des aliments particuliers comme le lait, le café, le fromage… ou à des odeurs bien spécifiques. Que faire pour les combattre ?

Nausées et vomissements

Vous avez mal au cœur dès le matin avant même de poser le pied par terre, ça vous prend dans le métro à cause d’une épouvantable odeur de tabac et cette désagréable sensation vous poursuit parfois toute la journée.

Du 1er au 3ème mois, votre corps s’adapte à son nouvel occupant et son métabolisme est profondément bouleversé. Pensez : 5 litres d’eau en plus ! Un afflux hormonal important, un cœur plus rapide et une tension plus basse, il faut s’y habituer. Cela se traduira le plus souvent par nausées et vomissements.

Très variables, les nausées surviennent souvent le matin à jeun et disparaissent après le petit déjeuner. Parfois au contraire, elles persistent tout au long de la journée. Ces malaises sont souvent associés à des aliments particuliers comme le lait, le café, le fromage… ou à des odeurs bien spécifiques.

Que faire pour les combattre ?

Si cela vous prend au “saut du lit”, réveillez-vous un peu plus tôt et restez étendue pendant 1/2 heure. Profitez-en pour vous faire servir votre petit déjeuner au lit ! Évitez le café et buvez plutôt un bon verre d’eau ou de jus de fruits accompagné de quelques biscottes. Levez-vous lentement pour faciliter la digestion.

En cours de journée, fractionnez vos repas et mangez plus souvent. Ainsi la teneur en sucre dans votre sang ne baissera pas et vous éviterez les malaises. Rappelez-vous que des aliments riches en zinc peuvent prévenir ces malaises.

Quelquefois, la simple prise d’eau gazeuse élimine le symptôme.

Si les nausées sont trop importantes, consultez votre médecin qui vous prescrira un médicament. Il en existe d’efficaces.

Ces nausées peuvent être quotidiennes mais elles peuvent disparaître comme par miracle du jour au lendemain à la fin du premier trimestre. Courage donc !

 

Constipation

C’est un problème typique de la grossesse car les modifications hormonales ralentissent le transit digestif.

Quelques astuces :

  • Privilégiez une alimentation riche en fruits frais, légumes verts, produits fibreux et fruits secs (figues, pruneaux, abricots).
  • Réduisez votre consommation de produits laitiers et cuisinez à l’huile d’olive.
  • Choisissez du pain de son mais n’en abusez pas.
  • N’oubliez pas de boire beaucoup, particulièrement de l’eau le matin à jeun. Une tisane ou un verre d’eau chaude peut faire du bien.
  • Faites régulièrement de l’exercice et surtout de la marche. Elle facilite le transit intestinal. Massez-vous enfin régulièrement le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre.

Si, malgré tout, la constipation persiste, demandez à votre médecin de vous soulager. Certains traitements laxatifs sont tout à fait compatibles avec votre état.

 

Ballonnements – Aérophagie

Vous vous sentez souvent lourde ou “ballonnée” après un repas.

C’est normal car la digestion est plus lente et difficile. Mais attention à des mauvaises associations d’aliments (ex : des plats sucrés après des féculents, des fruits comme dessert) qui provoquent des fermentations intestinales. Traitez donc ce désagrément par un régime alimentaire adapté. À proscrire absolument : les plats en sauce, le gibier, les aliments qui fermentent (chou, chou-fleur, asperges…)

Évitez donc les plats trop riches et donnez la préférence aux grillades, légumes verts et poissons non gras.

Brûlures d’estomac

“Docteur, j’ai le brûlant ou le sûr !”

Ces brûlures d’estomac apparaissent généralement après les repas, soit parce que vous avez mangé des aliments indésirables, soit parce que vous avez mangé trop vite.

Conseils :

  • Faites des petits repas à intervalles rapprochés et soupez au moins deux heures avant d’aller dormir.
  • Supprimez bien sûr les plats épicés, gras, sucrés ou acides, privilégiez le yaourt et le lait et ne buvez pas pendant le repas.
  • L’infusion de fenouil en pousse-café, c’est parfait.

Cette sensation douloureuse de brûlure à la poitrine est provoquée par un moins bon travail de la valve, sorte de petit clapet, entre l’œsophage et l’estomac. Des particules très acides peuvent alors remonter dans l’œsophage.

Il vaut mieux rester debout ou assise quand cela vous arrive car la position couchée favorise ce problème.

Ce symptôme est plus fréquent en fin de grossesse car l’utérus, de plus en plus volumineux, comprime l’estomac. Celui-ci a tendance à laisser ouvert ce petit clapet provoquant ainsi ces reflux acides.

Si ce problème vous empoisonne la vie, parlez-en avec votre médecin qui vous prescrira éventuellement quelque chose.

 

Salivation excessive

Vous avez beaucoup trop de salive dans la bouche et vous ne parvenez pas à l’avaler. Il n’y a malheureusement rien à faire sinon cracher discrètement. Prenez donc votre mal en patience car ce désagrément disparaît généralement au cours du deuxième trimestre.