Babyboom
Désir

Comment tomber enceinte ?

Désir

Comment tomber enceinte ?

Pour optimiser les chances de tomber enceinte, il faut privilégier les rapports pendant la période d’ovulation.

Votre test de grossesse en main, sur la fenêtre un petit bonhomme triste ou simplement un texte qui s’affiche : PAS ENCEINTE. Vous êtes déçue et vous ne comprenez pas pourquoi cela n’a pas marché.

Pas de panique, cela peut ne pas fonctionner du premier coup et il est même possible que plusieurs mois s’écoulent avant que vous ne tombiez enceinte sans que cela soit inquiétant pour autant.

 

Pour tomber plus facilement enceinte, il est important de bien comprendre son cycle menstruel.

Un cycle débute avec le premier jour des règles et se termine avec le premier jour des règles suivantes.

La durée du cycle peut varier d’une femme à l’autre. Ainsi, généralement, il y a des cycles de 21, 28 ou 35 jours mais cela peut aller jusqu’à 45 jours pour certaines femmes.

Pour déterminer le bon moment, il faut considérer le cycle féminin en 3 périodes dont le début de la première correspond au premier jour des règles.

 

La période folliculaire

Au cours de cette période préovulatoire, du 1er au 14ème jour du cycle, un certain nombre de follicules arrivent à maturité dont un donnera un ovocyte. Cette formation est accompagnée d’une forte sécrétion d’œstrogènes et la muqueuse utérine commence déjà à s’épaissir.

 

L’ovulation

Au milieu du cycle, entre le 13ème et le 16ème jour, généralement le 14ème, a lieu l’ovulation. L’ovocyte devient ovule et se voit libéré dans les voies utérines.

Pour optimiser les chances de tomber enceinte, il faut privilégier les rapports pendant la période d’ovulation.

L’ovule a alors une durée de vie de 12 à 24 heures. Les spermatozoïdes quant à eux survivent de 3 à 5 jours dans le col de l’utérus. En tenant compte de cela, la période favorable se situe donc de 3 à 5 jours avant l’ovulation et un jour après.

À bon entendeur…

La phase lutéale

La période qui précède les règles dure entre 12 et 14 jours. Le follicule devenu le corps jaune sécrète une quantité importante de progestérone. Sous l’effet conjugué des œstrogènes et de la progestérone, la muqueuse utérine continue de s’épaissir pour accueillir l’ovule fécondé.

Si la fécondation n’a pas lieu, le taux d’hormones diminue, l’ovule se désintègre dans l’utérus et une partie de la muqueuse utérine est éliminée.  C’est le début des règles et d’un nouveau cycle menstruel.

 

3 méthodes pour déterminer le jour de l’ovulation :

  • faire un calcul tout simple (en cas de cycle régulier). L’ovulation survient en milieu de cycle, soit 14 jours après le début des règles,
  • suivre quotidiennement l’évolution de sa température matinale. La progestérone induit une élévation de 5 à 6 dixièmes de degré à la suite de l’ovulation,
  • utiliser les tests d’ovulation.

Il reste à prendre en compte que les rapports fécondants doivent idéalement avoir lieu dans les jours qui précèdent l’ovulation ou le jour même.

 

Toutefois, ceci est très théorique, en pratique essayez dans la mesure du possible de ne pas vous mettre la pression et profiter de cette période de complicité et de partage avec votre conjoint.

Enfin, pas besoin de rappeler que pour tomber enceinte, il faut faire l’amour souvent. C’est ce qu’on appelle joindre l’utile à l’agréable…