Babyboom
Grossesse

Conseils mois par mois pour une grossesse zen

Grossesse

Conseils mois par mois pour une grossesse zen

Future maman ? Félicitations ! Camille le sait, une naissance, c’est un bonheur immense mais aussi des préparatifs importants. Pour vous concentrer sur l’essentiel, Camille, votre Caisse d’allocations familiales a regroupé tout ce dont vous avez besoin. Ne pensez plus à rien, sauf à vous et votre bout’chou.

Pour tout savoir en détail, téléchargez l’app gratuite Bébé & MOI. L’application la plus complète de Belgique. Ligne du temps interactive, check-list, informations spécifiques à votre statut professionnel, articles d’experts… L’app qui vous facilite la vie à chaque étape de votre grossesse.


Les premiers mois

Ça y est, votre test est positif ? Que l’aventure commence, ou recommence ! La première chose à faire est de prendre rendez-vous chez votre médecin et gynécologue pour un bilan médical : prise de sang, mise à jour de vos vaccins… Sortez votre agenda, il faudra planifier les différents suivis tout le long de la grossesse, dont les 3 échographies.

Les plus chanceuses les évitent, mais souvent les premiers signes de la grossesse ne sont pas des plus chouettes : nausées, mal au cœur, migraine, seins douloureux... Patience, tout cela ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir.

Camille vous met un peu de baume au cœur et vous offre 1.122 € pour accueillir bébé ! Demandez directement votre prime de naissance via un formulaire en ligne, simple et super rapide. 


3e mois 

A partir du 3e mois, la recherche d’un lieu d’accueil s’impose déjà : crèche, nounou… Hé oui les listes d’attente sont souvent longues. 

C’est aussi le moment de votre première échographie. Entendre son petit cœur battre pour la première fois, c’est magique. Vous pourrez aussi savoir si c’est une fille ou un garçon. Chuuut, si vous voulez garder la surprise, prévenez votre médecin directement.

Entre la 11e et la 13e semaine, le test prénatal non invasif, vous permet de dépister la Trisomie 21, par simple prise de sang. Très fiable, après remboursement, il coûte moins de 10 €. 

Si vous êtes salariée, prévenez votre employeur au plus tôt en joignant votre certificat médical.

4e mois 

Pour la première naissance, ou si vous avez besoin de déstresser, il vient tout doucement le temps de trouver une sage-femme ou un.e kiné pour vous préparer à l’accouchement. Il y a bien-entendu d’autres méthodes. La liste est longue : sophrologie, aquagym, haptonomie, massage, hypnose, yoga… Choisissez la méthode qui vous correspond, ce sera forcément la bonne.

N’oubliez pas de réfléchir à l’allaitement ou non, à l’endroit où vous voulez accoucher et au prénom de votre enfant. C’est toujours mieux si bébé nait avec un prénom choisi dans la paix et la joie.


5e mois 

Bébé donne des coups ? Non, il ne fera pas forcément une carrière dans la boxe, même si pour vous en ce moment, c’est Mike Tyson. Certains bébés sont plus calmes, comme on vous envie.

Entre la 18e et 22e semaine, vient le temps de la 2e écho, l’échographie morphologique. Attention, l’échographie en 3D n’est pas remboursée si elle n’est pas médicalement nécessaire.

Faire de la kiné périnatale avant et après l’accouchement est essentiel. La kiné prénatale est un grand classique pour se préparer à l’accouchement, elle se pratique 1 à 2 fois par semaine à partir du 5e mois de grossesse. 


6e mois      

Coucou le bidon tout rond ! Bébé grandit. Il puise dans vos réserves de fer, veillez à faire le plein de viande, légumes ou fruits, et même du chocolat noir. Nous, on a une petite idée de ce que vous allez privilégier :) 
Pensez aussi à bien boire de l’eau pour éviter les infections urinaires.

Prenez du temps pour vous, et prenez soin de votre peau : huile et crème hydratante, on se frotte 2 fois par jour le ventre, les seins… pour éviter les vergetures.

Il faut aussi penser à quand prendre votre congé maternité, 15 semaines si vous êtes salariés ou sans emploi et 12 si vous êtes indépendante.

Si vous avez déjà demandé votre prime de naissance, il vous suffit d’envoyer votre certificat de grossesse qui mentionne la date prévue de l’accouchement. Vous n’avez pas encore demandé votre prime ? Camille vous offre 1.122 €, remplissez vite le formulaire. Vous la recevrez dès le 7e mois de votre grossesse.


7e mois

On va certainement vous la demander : la liste de naissance. Pas obligatoire, mais utile pour ne pas avoir de doublons. Attention à ne pas inscrire des choses très utiles que vous devez avoir avec vous à la maternité, comme le siège auto par exemple.

La chambre de bébé est-elle opérationnelle avec le strict minimum ? Si vous devez repeindre, n’attendez pas le dernier moment, et prenez de la peinture sans solvant. Niveau sécurité, on met le paquet : barreau de protection au lit, pas d’édredon ni de coussin dans le lit, une température entre 18 et 20 degrés dans la chambre, barrière devant les escaliers, caches prises partout dans la maison, on oublie les câbles apparents et on protège les coins des meubles.

Rendez-vous chez un conseiller de votre mutualité pour calculer votre congé de maternité précis en fonction de la date de votre accouchement.

8e mois

Peu importe votre statut, toutes les mamans ont droit a une indemnité de maternité dès le premier jour de votre congé de maternité. Il suffit de transmettre votre certificat médical avec la date présumé de l’accouchement, et la date à laquelle vous arrêtez vos activités à votre mutuelle.

Jamais 2 sans 3, l’heure de la 3e échographie a sonné. Waouh, vous verrez votre bout’chou a bien grandi. 

Votre moitié a aussi droit à un congé de naissance : 15 jours à prendre dans les 4 mois après la naissance.

Préparez votre valise pour la maternité, l’accouchement se profile, et bébé peut arriver en avance. Malheureusement, le sac de Mary Poppins version future maman n’existe pas encore. Mais Camille est là, elle a fait la liste pour ne rien oublier.


9e mois 

Accrochez-vous le bout du tunnel est proche ! C’est normal de faire pipi 100 fois par jour et de ne plus savoir lacer vos chaussures.

C’est décidé, vous savez dans quel hôpital vous accouchez ? Demandez la déclaration d’admission avant votre séjour en maternité. Vous anticipez mieux les suppléments de chambre et d’honoraire.

Réfléchissez à votre projet de naissance. Vous pouvez décider pas mal de choses en concertation avec le personnel médical : personnes présentes, soins et modalités d’accouchement, gestes médicaux systématiques ou non (épisiotomie, ventouse…), péridurale ou non, don de sang de cordon… Parlez-en et faites confiance aux professionnels de la santé, ce sont les mieux placés pour garantir votre santé et celle de votre bébé.


Après l’accouchement

Il vous restera quelques documents administratifs comme : déclarer la naissance dans les 15 jours à la commune, remettre l’extrait de naissance à la mutuelle pour la prime et le congé de maternité, demander le congé de naissance au boulot pour vous et votre moitié, envoyer une facture de l’hospitalisation à l’assurance ou la mutuelle, confirmer l’inscription à la crèche…

Et si maman se reposait et que votre conjoint.e s’occupait de tout ça ? 

Pour les mamans indépendantes, bonne nouvelle : vous avez droit à 105 heures de titres-services. Vous ne devez pas payer les cotisations sociales lors du trimestre qui suit votre accouchement.

Camille, ou votre Caisse d’allocations familiales s’occupe aussi des allocations familiales. Chaque mois à compter de la naissance, vous percevrez 158,1 € par enfant.

Il ne nous reste plus qu’à vous dire de profiter de bébé. Il n’y a pas de mode d’emploi, ni de mauvais choix, tant que vous êtes à l’aise et en accord avec vous-même. Vous allez assurer.

Cet article a été écrit en partenariat avec Camille.

A découvrir sur notre shop !
67%
Yogolino
Nestle YOGOLINO DESSERT Chocolat
2.55
Acheter
A découvrir sur notre shop !
67%
Yogolino
Nestle YOGOLINO DESSERT Chocolat
2.55
Acheter
Pampers
Premium protection Jumbo Taille 3
23.99
Acheter
Pampers
Lingette aqua pure
48.12
Acheter