Babyboom
Babyboom
Grossesse

Perte blanche et grossesse : que faire ?

2 min
Santé grossesse
Grossesse

Perte blanche et grossesse : que faire ?

2 min
Éveil, Santé
Perte blanche et grossesse sont indissociables durant ces mois de gestation. Bien que le phénomène soit naturel, il peut constituer une gêne pour la femme enceinte.

Perte blanche et grossesse, qu’est-ce que c’est ?

Enceintes, de nombreuses femmes ont des sécrétions vaginales plutôt abondantes. Du fait des hormones de grossesse, les glandes du vagin et du col produisent une substance visqueuse et claire. Ces écoulements sont récurrents et non alarmants.

Néanmoins, si la perte blanche s'accompagne de démangeaisons ou de mauvaises odeurs, il peut s'agir d'une mycose, une infection que l'on doit à un champignon. Auquel cas, vous devez agir.

Perte blanche, d’où vient-elle ?

Également appelée leucorrhée, la perte blanche est de consistance mousseuse ou glaireuse. Elle ne procure aucune irritation, rougeur ou autre signe d’inconfort au niveau de la zone intime.

Ces pertes vaginales sont causées par le renouvellement cellulaire. Les cellules des parois vaginales sont entassées les unes sur les autres. Les plus superficielles s’éliminent et sont remplacées par les cellules situées en dessous. Les cellules éliminées forment ce qu’on appelle les pertes vaginales.

Les pertes blanches, symptôme de la grossesse ?

La femme enceinte étant sous l’influence des hormones, ces pertes ont une fonction : elles forment le "bouchon muqueux", un amas de mucus coagulé qui ferme le col de l’utérus durant la grossesse. Néanmoins, des pertes blanches plus abondantes ne constituent pas un symptôme de la grossesse, mais correspondent plutôt à une modification physiologique.

Que faire en cas d'abondance ?

Il est important de rester attentive à tout signe de changement. Une augmentation importante des pertes, une odeur, couleur (jaunâtre ou verdâtre), une consistance inhabituelle ou encore des signes d’inflammation (rougeur, démangeaison, irritation) sont autant d'alertes.

Il faut alors consulter afin de s'assurer qu'il ne s'agit pas d’une infection vaginale liée au champignon Candida albicans, plus communément appelé « mycose vaginale ».

En toute fin de grossesse, il est fréquent d’observer des pertes vaginales épaisses, sous forme de glaire parfois teintée de filets de sang. Il peut s’agir du bouchon muqueux qui sous l'effet du ramollissement du col en vue de l’accouchement, s’effrite petit à petit.

Si vous constatez des pertes liquides, transparentes, inodores et continues, là aussi consultez. Il pourrait s’agir d’une fissure de la poche des eaux, complication de grossesse qui nécessite une prise en charge immédiate.

Les possibles complications

Les infections vaginales sont en général bénignes. Cependant, il convient d’être prudent et de contacter son médecin, sans délai, aux moindres signes inhabituels.

A découvrir sur notre shop !
Weleda
Huile de soin grossesse
13.55
Acheter
A découvrir sur notre shop !
Weleda
Huile de soin grossesse
13.55
Acheter
67%
Medela
Soutien-gorge de nuit Taille M Noir
23.95
Acheter
Naïf
Mom - Pregnancy Belly Balm
15.20
Acheter
Et encore plus de ...
Santé grossesse