Babyboom
Bébé

Pourquoi du lait de croissance plutôt que du lait de vache ?

5 min
Santé bébé, Alimentation
Bébé

Pourquoi du lait de croissance plutôt que du lait de vache ?

5 min
Éveil, Santé
Pour soutenir sa croissance, Bébé a besoin d’une alimentation adaptée. Le lait de croissance est bien mieux approprié que le lait de vache pour le bon développement de votre petit de 1 à 3 ans.

Bébé qui grandit n’est pas un adulte miniature. Il a des besoins nutritionnels spécifiques pour poursuivre sainement sa croissance physique et développer ses capacités mentales. 

Du lait, il lui en faudra et c’est le lait de croissance qui apporte la réponse la mieux adaptée aux enfants de 1 à 3 ans. 

 

Améliorer l’alimentation des jeunes enfants

En Belgique, une étude supervisée par le professeur Yvan Vandenplas de l’hôpital des enfants de l’UZ Brussel a montré que les enfants de 1 à 3 ans consomment généralement trop de protéines et trop de graisses saturées, mais pas suffisamment de fibres et de fer.

Quoiqu’il profite déjà d’une bonne diversification alimentaire, le tout petit a besoin d’apports forts différents de ceux de l’adulte. Pour un régime alimentaire optimal, la société belge de pédiatrie recommande d’ailleurs d’offrir un lait de croissance aux jeunes enfants de 1 à 3 ans. Adapté à leurs besoins spécifiques, le lait de croissance contient entre autres des vitamines, des minéraux, comme du fer et du calcium.

Pour cela, Géraldine, diététicienne - experte en Nutrition Infantile répond à toutes les questions au sujet du lait de croissance.

Un lait de vache ne fait pas l’affaire !

Même s’il est une bonne source de calcium, le lait de vache ne convient pas aux jeunes enfants. Adapté à la croissance rapide du petit veau, il contient trop de protéines pour le bébé humain dont la croissance est bien plus lente. 

Pour ceux et celles qui s’imaginent qu’un lait de vache écrémé peut faire l’affaire, il n’est pas une alternative envisageable, car s’il contient moins de graisse, il contient toujours autant de protéines. 

Mieux vaut choisir un lait infantile riche en acides gras essentiels indispensables dès le plus jeune âge.

 

Le lait de croissance : une composition idéale

Le lait de croissance a dès lors été étudié pour se rapprocher au plus près des besoins nutritionnels du petit enfant.

Par ailleurs, il contient également :

  • des vitamines, dont de la vitamine A, C et D qui contribuent au bon fonctionnement du système immunitaire.
  • du calcium et de la vitamine D pour le bon fonctionnement des os.
  • du fer pour le développement cognitif.

Certaines marques, telles que Nestlé Lait de croissance, vont encore plus loin et proposent des laits adaptés par âge : dès 1, 2 ou 3 ans. 

 

Un apport quotidien de fer suffisant

Le fer joue un rôle crucial dans la croissance et dans le développement du cerveau du jeune enfant qui doit en recevoir au travers de son alimentation. 

Pourtant, même s’il jouit d’une bonne diversification alimentaire, souvent elle ne suffit pas à combler les besoins en fer du bébé. Par exemple, pour couvrir ses besoins en fer, un enfant devrait consommer environ 100 grammes de viande par jour. Or, il est recommandé de ne donner que 30 grammes de viande par jour à l’enfant de 1 an.

Puisqu’il est enrichi en fer, le lait de croissance représente dès lors une source de fer appréciable. 

 

Précieuse vitamine D

Si sous l’influence de la lumière du soleil, le corps peut synthétiser de la vitamine D, les Belges en manquent et les jeunes enfants n’échappent pas à la règle. 

La consommation quotidienne de lait de croissance permet ainsi de combler les besoins en vitamine D des petits. 

 

Bien lire les étiquettes avant de choisir un lait de croissance

Bien entendu, il existe une large offre de laits de croissance et il peut paraître difficile de faire le meilleur choix. L’astuce consiste alors à décrypter les étiquettes !

Il faut tout d’abord regarder la quantité de protéines indiquée et privilégier le lait le moins riche en protéines. 

L’idéal est ensuite de s’assurer qu’il ne contienne pas de sucres ajoutés. Si tel est le cas, la liste des ingrédients indique généralement : saccharose, glucose ou fructose… Attention, il ne faut pas confondre cette mention avec l’indication du taux de glucides qui tient compte des sucres qui sont naturellement contenus dans le lait, comme le lactose.

Enfin, mieux vaut éviter la présence d’arômes, tels que la vanilline, qui habituent bébé à un goût aromatisé appétant plutôt qu’à la saveur véritable des aliments. 

 

Le lait de croissance, plutôt poudre ou liquide ? 

Ça n’a en soi pas beaucoup d’importance. Le choix se fera sur des critères d’usage. 

La version liquide offre l’avantage d’être prête à l’emploi, mais doit être conservée maximum 2 jours au frigo après ouverture. 

Une poudre, comme le lait de croissance NAN Optipro, permet de reconstituer à son rythme jusqu’à 6 litres de lait avec 800 grammes de poudre. Une fois ouverte, la boite de lait se conserve jusqu’à 3 semaines.

 

Quand donner du lait de croissance et en quelle quantité ? 

Il est recommandé de donner jusqu’à 500 ml de lait de croissance par jour, soit l’équivalent de 2 grands biberons ou tasses, à répartir entre le petit déjeuner matinal et le câlin du soir, par exemple. Une marque comme Nestlé Lait de Croissance propose un lait de croissance nature, mais également 2 variétés, céréales et biscuit, qui permettent de varier les plaisirs au fil de la journée. 

 

Du lait de croissance jusque dans l’assiette

Vous pouvez également utiliser le lait de croissance pour confectionner les recettes que vous concoctez pour bébé : purées, desserts lactés, etc.

Ou encore, préparer de délicieux smoothies qui viendront égayer le petit déjeuner ou le goûter. Il vous faudra alors passer au blender 150 ml de lait de croissance, 2 cuillères à soupe de céréales et quelques morceaux de fruits. Succès garanti !

Cet article est écrit en partenariat avec Nestlé Baby&Me.

Matériel éducationnel destiné aux parents. Avis important : La meilleure façon de nourrir un bébé est de l’allaiter au sein car le lait maternel offre un régime idéalement équilibré, qu’il protège le bébé contre les maladies et a de nombreux autres bénéfices tant pour le bébé que pour la maman. Nous vous recommandons de demander conseil auprès de votre médecin, ou de votre consultation pour nourrissons, lorsque vous déciderez de la manière de nourrir votre bébé. Les mères devraient également recevoir des conseils sur la préparation et le maintien de la lactation. Si vous choisissez d’allaiter, il est important de manger sain et équilibré. Le lait infantile est destiné à remplacer le lait maternel lorsque les mères choisissent de ne pas allaiter ou si, pour une autre raison, elles ne peuvent le faire. La décision de ne pas allaiter ou d’introduire partiellement les biberons de lait infantile, diminuera la production de lait maternel. Si pour quelque raison, vous choisissez de ne pas allaiter, rappelez-vous qu’il vous sera difficile de revenir sur votre décision. L’utilisation de lait infantile a également des implications sociales et financières devant être prises en considération. Les biberons de laits infantiles doivent toujours être préparés, utilisés et conservés tel qu’indiqué sur l’emballage, afin d’éviter tout risque pour la santé de bébé. Avec les compliments de NESTLÉ. 

A découvrir sur notre shop !
Nestle
Lait de croissance 2+
15.79
Acheter
A découvrir sur notre shop !
Nestle
Lait de croissance 2+
15.79
Acheter
84%
Nestle
BISCUIT Pépites Chocolat
2.16
Acheter
Nestle
BABY CEREALS Miel
2.35
Acheter
Et encore plus de ...
Santé bébéAlimentation